Dr. Hans Bärfuss, Founder & CEO of PDF Tools AG

Information de l'article

Source d'origine (allemand): BIT, 2017-3

Auteur: Dr. Hans Bärfuss

Publication: BIT Magazin


La qualité plutôt que la quantité

PDF Tools fête ses 15 ans cette année : une société encore assez jeune mais déjà très bien implantée. Dans une interview avec BIT, le fondateur Hans Bärfuss a discuté entre autres du secret de sa réussite, d’une surprise pour l’anniversaire, des avantages d’un développement centralisé et des défis pour les archivistes de demain.

BIT : M. Bärfuss, quand on voit la longue liste de tous vos intérêts, passe-temps, loisirs et passions, on se dit que vous êtes un vrai touche-à-tout : électrotechnique, musique, vol acrobatique, langues étrangères, projets sociaux pour ne nommer que les principaux. Comment expliquez-vous cette curiosité marquée pour autant de domaines ? Que vous ont apporté ces domaines d’intérêt variés dans votre travail ? 

Bärfuss : Au final, tout est relié et sert à promouvoir les compétences personnelles, parce que l’esprit d’entreprise dépend beaucoup de la personnalité de l’entrepreneur. La musique m’a par exemple ouvert à la pensée non verbale et mon travail de musicien a amélioré ma capacité de travail en équipe. En tant que pilote, il faut assumer la responsabilité de ses passagers tout en endossant les rôles de commandant et de spécialiste; le vol acrobatique m’a appris que le talent seul ne suffit pas. On peut atteindre le succès uniquement avec un entraînement poussé qui assoit les capacités jusqu’à être en mesure de les appliquer sans accroc dans un temps défini.

BIT : Vous avez fait preuve d’un bon sens des affaires dès le plus jeune âge et avez rapidement rencontré un grand succès dans vos nombreux projets et entreprises. Quel est le secret de votre réussite ?

Bärfuss : On fait des affaires avec des individus et non avec des organisations. C’est pourquoi j’aime prendre le temps de bien connaître les gens. Sans oublier que l’apprentissage permanent aiguise l’intuition pour les développements technologiques, sociaux et ayant trait à la communication. On convainc mieux les clients et les investisseurs quand on est plus passionné par son produit que par l’argent.

L’idée inspirante est à la base de toute entreprise à succès. Cependant, il ne faut pas penser que l’idée doit être extrêmement créative ou tenir du génie. Il faut bien se rendre compte que le monde tourne presque exclusivement autour d’idées médiocres. Il n’est même pas obligatoire de trouver sa propre idée. Mon constat, mon expérience et ma conviction sont qu’une idée se transforme en entreprise à succès à force de volonté, d’initiative et d’endurance de l’entrepreneur.

BIT : Vous avez reconnu très tôt l’importance du document numérique dans la société de communication moderne. Quelle est l’importance de l’archivage numérique, de l’assurance de l’inaltérabilité et des formats de documents intelligents ? 

Bärfuss : De nombreuses sociétés ont reconnu le document numérique comme un élément central de la numérisation des processus d’affaires, mais très peu ont pleinement saisi les effets et les répercussions. L’archivage numérique et la signature électronique en sont les exemples. Actuellement, ils sont surtout perçus comme des coûts plutôt que des investissements dans la sécurité juridique.

BIT : À votre avis, quels changements nous attendent en matière d’archivage électronique à long terme ? Quels sont les plus grands défis pour les archivistes du futur ?

Bärfuss : Les plus grands défis pour l’archivage numérique sont les suivants :

  • Sélectionner les informations pertinentes dans le flux numérique (p. ex. e-mails).
  • Gérer les contenus dignes de conservation sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Web, multimédia).
  • L’archivage numérique se fait à long terme et ses intérêts entrent souvent en conflit avec le progrès technologique (exemple : il existe des formats plus modernes que le TIFF mais plusieurs archives s’y tiennent à long terme).

BIT : Vous avez fondé PDF Tools AG en 2002, il y a 15 ans. De quoi êtes-vous particulièrement fier quand vous contemplez l’historique encore assez court mais déjà fructueux de la société ?

Bärfuss : Cette société est petite par la taille mais grande par le talent de l’équipe qui la compose. Elle est efficace, autonome, compétente sur le plan social, loyale. Cela me rend très fier. Sans oublier le fait que nos idées ont souvent été copiées par nos concurrents.

BIT : Quels projets souhaitez-vous encore mener à bien, quels objectifs concrets avez-vous en tête ?

Bärfuss : Une partie de notre travail est dédiée à notre avenir et nous travaillons en étroite collaboration avec les hautes écoles afin de faire avancer les projets de recherche liés au PDF. Un exemple de projet de ce type est que nous souhaitons développer le PDF pour la communication rapide et à faible besoin de mémoire avec les terminaux mobiles. Cela ouvre de nouvelles possibilités d’application pour le PDF qui étaient jusqu’alors quasi impossibles. 

15 years PDF Tools AG team

BIT : L’anniversaire de cette année sera-t-il célébré avec le personnel et les clients ?

Bärfuss : Comme nos clients et nos partenaires sont dispersés dans le monde entier, il est un peu difficile d’organiser une fête qui puisse toucher tout le monde. C’est pourquoi nous avons décidé de développer Pocket PDF. Ce gadget pour smartphone est un petit remerciement pour nos 15 ans de succès. Il s’agit en quelque sorte d’un « convertisseur de poche » pour les photos du téléphone ou encore les discussions textuelles vers les formats PDF & PDF/A. À la fin de l’été, nos employés profiteront en outre d’une excursion surprise, mais je ne peux pas vous en dire plus car ce ne serait plus une surprise.

BIT : Vous misez totalement sur le « Made in Switzerland ». Tous les développements sont issus de PDF Tools AG en Suisse. Quels avantages offre ce développement centralisé ?

Bärfuss : Le niveau d’éducation élevé des employés (les diplômés des EPF sont tellement courtisés que Google et Walt Disney Studios ont installé leurs centres de recherche à Zurich) nous permet de créer des logiciels de très haute qualité. Les voies de communication directes et la langue facilitent également le travail en équipe. Et l’échange intensif entre les développeurs à un seul emplacement favorise la créativité pour le développement de nouveaux produits et de nouvelles fonctions.

BIT : Pouvez-vous nous citer les principales composantes de la stratégie de PDF Tools ?

Bärfuss : Notre société ne croît pas aussi rapidement que le marché du PDF dans son ensemble, et ce volontairement, afin que nous puissions maintenir la qualité. Mais pour ne pas perdre de parts de marché, nous nous concentrons toujours plus sur des applications spécifiques du PDF, comme la conversion de formats de fichiers, l’archivage et l’output management. En tant que PME suisse, nous respectons totalement la devise suivante : «la qualité plutôt que la quantité ». Nous développons et commercialisons des produits. Mais nos clients demandent toujours des services que nous sous-traitons systématiquement à nos partenaires.

Nous nous concentrons sur nos compétences de base, même s’il est parfois difficile de refuser les projets intéressants des clients. Une autre vertu suisse est que nous poursuivons une stratégie à long terme, surveillons attentivement les évolutions du marché et ne sautons pas immédiatement sur la dernière tendance en vogue.

BIT : Vos produits sont sans cesse adaptés aux nouveaux besoins de la clientèle et des marchés. Comment parvenez-vous à cela ? Est-ce que vous mettez l’accent sur l’échange entre vos clients et les développeurs, puis intégrez les résultats dans la planification et les extensions des produits ?

Bärfuss : Comme la majorité de nos clients sont des développeurs, nos propres développeurs se chargent également de l’assistance, et ils apprécient cela. Les demandes et les souhaits sont donc intégrés dans le développement de manière directe et sans filtre.

BIT : Vous employez des ingénieurs spécialisés en physique, électrotechnique, mathématiques et informatique, notamment dans le secteur du développement et du marketing – les « pierres angulaires de nos prestations de service », selon votre expression dans une précédente interview. Avec une si petite équipe d’employés qualifiés, comment parvenez-vous à vous occuper de plus de 4 000 clients dans plus de 60 pays ?

Bärfuss : Le suivi se fait en après-vente. L’effort d’assistance des clients se concentre principalement dans la phase de développement des produits et des projets des clients. Le logiciel fonctionne ensuite de manière stable et ne nécessite pas de gros efforts de suivi. C’est uniquement pour les upgrades vers de nouvelles versions qu’un soutien technique redevient nécessaire de temps à autre.

La qualité de nos produits est décisive afin de faire baisser l’effort d’assistance. C’est pourquoi la charge de travail nécessaire aux améliorations est notre principale échelle de mesure. Une autre raison du traitement efficace des demandes d’assistance est la numérisation intégrale des processus, de l’ouverture du ticket d’assistance à la fourniture du correctif. Et c’est ainsi depuis la création de l’entreprise.

BIT : PDF Tools AG est membre fondateur et partenaire de la PDF Association, pour laquelle vous êtes président de la section suisse. Et les experts de PDF Tools s’engagent comme représentants au sein du comité ISO chargé des formats PDF/A et PDF. Peut-on dire que vous et votre équipe avez contribué à faire du PDF un standard ISO ? Selon vous, quelle est l’importance de l’engagement dans de tels groupements et associations de normalisation ?

Bärfuss : PDF était à l’origine le format de fichier propriétaire d’Adobe Acrobat. Il était donc fortement dans notre intérêt que le PDF devienne un standard reconnu au niveau international. Et pour l’acceptation à long terme du PDF, l’interopérabilité des logiciels de différents développeurs est d’une importance cruciale. Avec ISO, nous nous engageons fortement pour que le PDF soit bien compris par tous les développeurs et que les implémentations puissent se faire sans souci. C’est pourquoi les produits se différencient par d’autres caractéristiques que le format de fichier, qui est disponible gratuitement pour tous les acteurs du marché en tant que standard public.

 

Merci pour cet entretien, M. Bärfuss.